This post has already been read 409 times!

Analysez les risques dès le début du projet

Un projet se déroule généralement en 5 étapes :

  1. La formalisation du besoin.

  2. L’étude de faisabilité.

  3. La conception.

  4. La réalisation.

  5. La finalisation.

1. La formalisation du besoin

C’est le moment où vous posez les bases de votre projet. Pour les gros projets, vous pourrez être amené à réaliser une étude d’opportunité mais le plus souvent pour un projet digital, une note de cadrage sera le seul document que vous rédigerez.

En général, cette note de cadrage contiendra la description rapide du contexte du projet, une expression de besoin plus ou moins détaillée et la formalisation des objectifs à atteindre.
Cette étape est essentielle, car elle permet de bien connaître le contexte projet. Vous verrez un peu plus loin comment cette connaissance du contexte vous aidera dans votre analyse des risques.

2. L’étude de faisabilité

Un projet, c’est toujours un investissement ; mieux vaut s’assurer qu’il sera possible de le mener à bien. C’est dans cette étape qu’on va établir comment on envisage d’atteindre les objectifs du projet. On cherchera ici à savoir si le projet sera rentable économiquement, s’il est effectivement réalisable (techniquement et dans les limites des coûts et délais possibles), et connaître les conséquences du projet sur son environnement.

3. La conception

Cette étape permet de rendre concrètes les solutions esquissées dans l’étude de faisabilité, de les projeter dans la réalité. C’est ici que vous définirez le périmètre (fonctionnel et technique) de votre projet, en préciserez les tâches à réaliser. Vous pourrez ensuite en construire le planning et le budget qui vous permettront de mobiliser les ressources nécessaires à sa réalisation.

Les enseignements tirés de votre analyse des risques seront à prendre en compte dans cette phase. En effet, pour limiter les risques identifiés, certaines parades donneront lieu à la planification de tâches spécifiques.

4. La réalisation

C’est l’étape du « faire ». On produit ici tout ce qui a été prévu dans la phase de conception. La réalisation voit naître les créations, les développements techniques… Elle inclut aussi les tests et la recette. À la fin de cette phase, on livrera le produit fini, le résultat du projet qui apportera de la valeur.

5. La finalisation

C’est une phase essentielle, même si elle est trop souvent négligée dans les projets (pour plein de bonnes raisons). La phase de finalisation permet de tirer des leçons du projet que l’on vient de terminer. C’est un retour d’expérience qui porte sur les résultats obtenus (mesurables) et la manière dont le projet a été mené. On parle aussi de post-mortem projet.

Leave a Reply

Post Navigation